Les limites de retrait des cartes bancaires

Certains consommateurs ne le savent pas, mais toutes les cartes bancaires présentent des limites de retrait, appelées « plafonds de retrait », tout comme des limites de paiement. Mais quel est l’objectif de ces limites et comment sont-elles fixées ? Voici quelques informations à ce sujet et des explications pour faire évoluer ces limites selon vos besoins.

 

A quoi correspondent les limites de retrait des cartes bancaires ?

Les limites de retrait par carte bancaire correspondent en réalité à un plafond ou maximum de retraits d’espèces. Cette limite est mentionnée en euros et représente donc le montant maximum de retraits d’espèces cumulés sur une période donnée.

Cette limite concerne tous les retraits effectués dans des distributeurs de billets, qu’il s’agisse de retraits gratuits ou payants. Au-delà de ce plafond, vous ne pouvez plus effectuer de retrait avant le début de la période suivante.

Les cartes bancaires présentent également un plafond d’achats qui est indépendant du plafond de retrait. Ainsi, l’atteinte de la limite de retrait fixée n’a aucune conséquence sur vos possibilités de paiement par carte bancaire auprès des commerçants ou sur internet.

 

Comment sont fixées les limites de retrait d’une carte bancaire ?

Il faut savoir que les fournisseurs de cartes bancaires comme Visa ou Mastercard suggèrent des plafonds de retrait dits « standards » aux banques, mais que ce sont les banques elles-mêmes qui décident finalement du maximum de retrait autorisé par période selon des critères prédéfinis.

Ces critères concernent généralement les revenus moyens du détenteur de la carte et qui sont crédités sur le compte associé à celle-ci ainsi que les avoirs réguliers du client auprès de la banque.

Pour avoir une idée de ces plafonds, voici quelques exemples constatés : pour la carte Visa Classique, la limite est fixée à 310€ par semaine ou 1 500€ par mois. Pour la carte Visa Premier, la limite de retrait passe à 920€ par semaine ou 5 000€ par mois.

 

A quoi servent les limites de retrait des cartes bancaires ?

Les banques appliquent ces limitations de retraits afin de vous protéger en cas de vol ou de perte de votre carte bancaire. Ce plafond limite en effet les pertes éventuelles entre le moment de la perte ou du vol, et celui de votre opposition auprès de votre banque.

Par ailleurs, ces plafonds vous permettent aussi de mieux gérer votre budget en évitant des découverts non-autorisés et les frais qui sont associés.

Il est en effet préférable de faire confiance à votre banque en ligne quant à la détermination de ces limites car ces dernières tiennent compte de vos besoins et moyens financiers réels.

 

Comment changer la limite de retrait de votre carte bancaire ?

Bien que le plafond de retrait de votre carte soit fixé par votre banque, il est possible, dans certains cas, d’en demander la modification. Celle-ci peut être ponctuelle et répondre à un besoin précis ou permanente.

La modification permanente se négocie directement avec un conseiller de votre banque et la décision finale dépendra de vos besoins réels. Mais certaines banques vous proposeront alors de souscrire une autre carte bancaire plus onéreuse. Il est donc essentiel de bien préparer votre négociation.

Pour une modification temporaire de votre plafond de retrait, les choses sont plus simples car la plupart des banques en ligne vous permettent d’en faire la demande directement depuis votre espace client. C’est le cas du service CB Booster de Boursorama Banque ou d’ING Direct qui facture néanmoins ce service.

Dans tous les cas, et selon le coût de ce service, il est nécessaire d’étudier la possibilité de monter en gamme quant au choix de votre carte bancaire car cela peut dans certains cas s’avérer plus économique.

 

 
commentaires
Pseudo :
Email :
Message :
Code Antispam :
Recopier le code :