Le virement bancaire

Parmi les moyens de paiement qui vous sont délivrés par les banques en ligne, les virements bancaires sont de plus en plus utilisés et permettent de transférer de l’argent d’un compte à un autre de manière automatisée ou non et directement depuis votre interface en ligne, et ce, quelle que soit le titulaire ou la banque de destination. Récemment harmonisés sur le plan européen, les virements bancaires existent sous différentes formes et ont un fonctionnement spécifique que nous allons vous présenter ici en détails.

 

Les différents virements bancaires existants :

Bien que le terme virement bancaire soit connu de tous, il convient de distinguer plusieurs types de virements que l’on peut catégoriser de cette manière :

  • Les virements internes permettent de créditer un compte ouvert dans le même établissement bancaire.
  • Les virements externes concernent quant à eux des transferts de fonds vers un compte ouvert dans une autre banque.
  • Les virements domestiques sont les virements exécutés à l’intérieur d’un même pays. On distingue également les virements dans l’Union Européenne et les virements internationaux.
  • Les virements permanents sont des transferts de même montant effectués automatiquement et de manière périodique à une date fixée.

 

Le fonctionnement du virement bancaire :

A l’inverse du prélèvement, le virement bancaire est systématiquement mis en place par le titulaire du compte à débiter ou émetteur, également appelé « donneur d’ordre ». Le bénéficiaire du virement ne peut donc en aucun cas mettre en place lui-même l’opération en sa faveur.

Les transferts d’argents des virements bancaires sont effectués de manière électronique et nécessite de saisir les informations et coordonnées bancaires concernant le bénéficiaires. Ces coordonnées peuvent prendre les formes suivantes :

  • Le RIB ou relevé d’identité bancaire permet d’effectuer un virement national. Il comprend le code banque, le numéro de compte et le code agence.
  • L’IBAN ou International Banking Account Number permet quant à lui d’effectuer un virement bancaire international. Il comprend les mêmes informations que le RIB avec un code BIC additionné.

 

Ce n’est qu’après avoir été traités par les banques que les fonds sont crédités sur le compte du bénéficiaire et débités du compte de l’émetteur.

 

Les frais des virements bancaires :

Les frais appliqués aux virements bancaires par les banques en ligne diffèrent le plus souvent en fonction du destinataire de ce virement. Ainsi, lorsque vous faites un virement d’un de vos comptes à un autre de vos comptes au sein de la même banque, l’opération est gratuite.

Les autres types de virements peuvent parfois être offerts dans le cadre de certaines formules de compte courant, mais sont le plus souvent facturés à l’émetteur avec un coût de quelques euros seulement. Le bénéficiaire d’un virement ne paye rien.

Attention, si votre compte ne dispose pas des fonds suffisants, vous pouvez avoir à payer des frais supplémentaires pour rejet.

 

L’harmonisation européenne des virements bancaires (Virement SEPA) :

Depuis l’année 2008, toutes les opérations de virement bancaires ont subies une harmonisation sur le plan européen.  Cela concerne donc les virements domestiques, autant que les virements effectués au sein de l’Union Européenne.

Pour cela, il a fallu créer un espace unique de paiement appelé SEPA pour « Single Européen Payments Area ». Désormais, tous les détenteurs d’un compte courant dans l’un des pays concernés peuvent émettre ou recevoir un virement bancaire en Euros avec les mêmes conditions que dans leur pays.

Les virements SEPA hors de France requièrent cependant le numéro IBAN et le code BIC du bénéficiaire de l’opération. Lorsque vous faites un virement vers un compte disposant d’une autre devise que l’Euro, c’est la banque réceptrice qui se charge de faire la conversion. Cette opération supplémentaire est alors facturée au bénéficiaire lui-même et n’impacte pas l’émetteur.

 

 
commentaires
Pseudo :
Email :
Message :
Code Antispam :
Recopier le code :