Père Riche Père Pauvre, la référence sur la liberté financière

Robert T. Kiyosaki, originaire d’Hawaï est l’auteur du livre Père Riche Père Pauvre. Cet homme a un père biologique pauvre ayant effectué des études correctes et a de bons revenus, mais il est toujours à cours d’argent. Il considère que, le père de son meilleur ami Mike, est son père riche qui, à contrario, n’a jamais fait d’études mais est à la tête de plusieurs entreprises florissantes. Robert est éduqué par les deux hommes pendant sa jeunesse et adopte les principes du père de Mike qu’il considère comme son père riche. Une fois adulte, Robert écrit Père Riche Père Pauvre qui est édité en 1997. Le livre raconte les 7 leçons qu’il a appris de ses deux pères et ce qu’il a mis à profit dans son quotidien.

Leçon n° 1

Avec son ami Mike, le jeune Robert veut gagner de l’argent. Ils ont tous les deux 9 ans. L’enfant va voir ses deux pères sur le sujet et se tourne vers le père de Mike qui va les former sur l’argent et le gain. Après avoir travaillé plusieurs samedis dans l’un des magasins du père de Mike, Robert ressent la fatigue et considère que son salaire est misérable. Il va donc voir son père riche pour lui faire part de son mécontentement. La réponse est claire : il a été mis face à la réalité du travail pour savoir ce que ressent un employé. Le père de Mike rajoute que jamais aucun de ses employés ne lui a demandé des conseils sur le business, où comment investir car les employés se contentent seulement de demander des augmentations à leur patron.

Leçon n° 2

Il existe deux sortes de personnes dans le monde du travail : ceux qui baissent les bras et pensent que les patrons sont à la source de leurs problèmes financiers et ceux qui se battent. Il faut penser que l’on est soi-même le problème et qu’il est temps de changer. Pour se battre, il est temps de se former et de développer ses compétences. Pour devenir riche et le rester, il faut avoir une éducation financière solide. Le père riche a donné à Robert et Mike cette solide éducation financière pendant leur enfance.

Leçon n° 3

Dès qu’il est question d’argent, les personnes préfèrent se sentir en sécurité plutôt que de prendre des risques. Elles agissent par peur et non par passion. La peur est un sentiment négatif, car les gens la ressentent lorsqu’ils pensent ne pas pouvoir payer leurs factures ou risquent le licenciement, mais ils ne savent pas qu’ils pourraient agir positivement et aller de l’avant grâce aux émotions. Dans son livre, Kiyosaki fait comprendre aux lecteurs qu’il n’est pas obligatoire de quitter un emploi pour investir, car le salaire permet un investissement et faire augmenter les actifs. Pour démarrer, il conseille également de ne pas investir dans un passif cher, mais seulement quand le cash-flow devient florissant.

Leçon n° 4

En donnant plus d’argent à une personne, dans la majorité des cas, elle augmente ses dépenses, mais pas ses investissements. Ce chapitre nous apprend que les taxes aux USA ne sont apparues qu’au XXe siècle. Les riches ont pu se payer des conseillers financiers qui trouvaient des moyens détournés pour réduire les impôts. Cette pratique est toujours d’actualité et fonctionne sur la base de quatre piliers principaux qui sont : la comptabilité, l’investissement, la compréhension des marchés et la connaissance des lois.

Leçon n° 5

Avoir un travail ne peut être qu’une solution à court terme, car c’est investissement qui fait gagner de l’argent. L’auteur, ici, nous apprend qu’il faut toujours planter des graines dans la colonne des actifs et commencer petit. Il est ainsi possible, par exemple, d’investir dans un bien immobilier, le revendre plus cher et ainsi de suite.

Leçon n° 6

Le travail est fait pour apprendre et il ne faut pas travailler pour l’argent. La sécurité de l’emploi est le contraire du business. Pour avoir du succès, trois compétences sont nécessaires ; le management du système, le management du cash-flow et celui des personnes tout en ayant quelques compétences en vente et marketing et maîtriser l’écriture, la négociation et l’expression orale.

Leçon n° 7

Gérer sa peur en surmontant les obstacles. Cette peur est donc un obstacle nous apprend Robert, mais pas que : à savoir que le scepticisme, la fainéantise, les mauvaises habitudes et l’arrogance ne servent pas une personne pour avoir une bonne intelligence financière. Elles peuvent même faire perdre de l’argent.

Le livre Père Riche Père Pauvre nous explique comment faire travailler son argent et se payer en premier grâce à une bonne éducation financière pour se libérer d’une routine déplaisante. Il permet aussi de faire des choix lors d’investissements en évitant certaines erreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *