À quoi correspond le placement financier ?

placement financier

Le placement financier est une façon de faire des économies en mettant de l’argent de côté pendant un certain temps afin d’en récolter les profits. Ce placement financier peut être un investissement en capital en utilisant les mécanismes interbancaires comme le livret A par exemple et de récupérer des intérêts ou des dividendes s’il y a un risque pris dans le cas où il existe une immobilisation de l’argent placé sur une durée dans le temps.

Quelles sont les différences entre le placement financier et les solutions de placement ?

La solution de placement implique un placement financier, mais l’inverse n’est pas obligatoire. En effet, une personne épargnant de l’argent n’a pas un accès en bourse direct et elle est dans l’obligation d’avoir recours à une banque, une assurance ou un courtier. Cet intermédiaire va lui proposer un PEA, une assurance-vie, des livrets bancaires, etc. Dans ce cas, il ne s’agit pas de placements financiers, mais du moyen utilisé pour effectuer des placements financiers. Par contre, certains placements financiers peuvent être réalisés sans avoir à recourir à des solutions de placement. L’exemple le plus courant est d’acheter des actions ou parts sociales d’une société de gré à gré en dehors du marché boursier. La personne devient alors actionnaire et n’est pas obligée de placer ces actions sur un compte titre ou un PEA. Il en est de même lors de l’achat de SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier. Ainsi, l’épargnant a souscrit un placement financier sans pour autant avoir souscrit une solution de placement.

Pourquoi opter pour le placement financier ?

Lorsqu’une personne veut réaliser un investissement, elle peut avoir recours au placement financier afin de regrouper plusieurs possibilités d’investissement à fort rendement. Elle peut aussi réaliser des plus-values lorsqu’il s’agit d’actions. Le placement financier est alors la solution pour rechercher des nouveaux revenus, préparer sa retraite, chercher à défiscaliser, commencer la transmission de sa succession, constituer un nouveau capital, etc.

Ce qu’il est bon de savoir sur le placement financier

Le placement financier fonctionne avec la balance rentabilité et risque. Sachez que plus votre placement financier a une rentabilité forte et plus il est à risque. Les produits d’épargne réglementés vous garantissent la conservation de votre capital investi, mais pas les placements financiers, car il s’agit de produits boursiers. Beaucoup d’investisseurs français acceptent le placement financier quand le risque est faible comme le fonds d’assurance-vie par exemple. Donc, si vous devez investir dans un placement financier en le plaçant sur des supports à risque, ayez à votre disposition une épargne de précaution. La diversification du placement financier, lorsqu’elle est à fort rendement, ne doit pas dépasser en général 15 % de l’ensemble de votre placement financier.

Quelles sont les précautions à prendre avant de contracter un placement financier ?

Avant d’effectuer un placement financier, il vaut mieux se constituer une épargne de précaution où les placements sont sans risque comme le livret A même si la rentabilité est faible. Ces fonds sont en sécurité et restent toujours disponibles. Vous pouvez compléter cette épargne sur un super livret bancaire, mais les revenus générés sont imposables. Complétez encore vos revenus avec des SICAV, un FCP, une assurance-vie ou un PEA, et même une épargne salariale si vous y avez accès. Les plan et compte épargne logement sont encore deux autres solutions sûrs. Une fois cette épargne réalisée, vous pouvez alors vous pencher sur le placement financier tout en sachant que vous pouvez gagner rapidement de l’argent, mais aussi en perdre.

La fiscalité des placements financiers

Depuis le 1er janvier 2018, la fiscalité des placements financiers (ou flat tax) est un prélèvement forfaitaire unique au taux de 30 % comprenant 17,2 % de cotisations sociales et 12,8 % de prélèvement social. Les produits d’épargne comme le Livret A, le LDDS, le Livret jeune, le LEP, etc. en sont bien entendu, exemptés. Certains placements bénéficient aussi d’une dérogation comme l’assurance-vie, l’épargne salariale ou immobilière ainsi que les plans d’épargne en actions.

Vous l’aurez compris, le placement financier est attirant, car il peut vous faire gagner de l’argent rapidement. Par contre, si vous n’êtes pas très avisé en matière de bourse, il vaut mieux confier votre épargne à un professionnel avisé et reconnu sur le marché actuel. Cet intermédiaire peut être votre banquier ou un courtier. Ainsi, il réalisera pour vous un placement financier dont l’exposition est modérée et gérera ainsi au mieux vos avoirs. Il saura vous conseiller en fonction de votre horizon de placement et de vos besoins à court, moyen ou long terme pour vos liquidités. Votre portefeuille sera diversifié en fonction de votre profil de risque et des actifs correspondant le mieux à votre épargne. Ainsi, lors d’une crise boursière, votre portefeuille pourra mieux résister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *