Qu’est-ce qu’un compte titre ?

compte titre

Un compte titre est rattaché à un compte courant bancaire. Il sert à réaliser des achats et des ventes de valeurs mobilières ou des titres. Pour ouvrir un compte titre, une personne doit être majeure ou avoir un représentant légal majeur si elle est mineure. Afin de réaliser cette opération facilement, il suffit d’aller chez un courtier ou dans une banque. Plusieurs titres peuvent être déposés dessus tels que des bons, obligations ou des actions cotées en bourse, etc. il est possible de détenir plusieurs comptes titre par personne ou en ouvrir conjointement.

Ouvrir un compte titre

Quand une personne est majeure ou représentée par une autre majeure, elle peut ouvrir un compte titre ordinaire sur tous les réseaux bancaires y compris sur une banque en ligne. Lors de l’ouverture, elle va devoir remplir un questionnaire permettant d’évaluer ses connaissances en matière de placements pouvant s’intégrer dans ce type de compte. Ce questionnaire est obligatoire, car il existe pour protéger les épargnants et permet au conseiller de clientèle de leur faire des propositions ciblées en fonction de leur situation patrimoniale. Une fois le questionnaire rempli, le contrat est édité et doit être signé. Une partie est conservée par le titulaire du compte et l’autre revient à la banque. Les conditions générales sont également remises à l’épargnant. Si la personne souscrit un compte titre sur une banque en ligne, elle devra remplir le questionnaire et joindre une copie d’une pièce d’identité en cours de validité accompagnée d’un RIB du compte courant rattaché. S’il s’agit d’une personne morale, la banque demande la liste des pouvoirs et autorités, les statuts certifiés, les états financiers et le dernier PV du conseil d’administration.

Le fonctionnement du compte titre

En général, une personne ouvre un compte titre pour diversifier son patrimoine afin d’obtenir des rendements supérieurs à ceux du livret A et autres livrets classiques. Par le biais du compte titre, il est possible d’investir dans des valeurs mobilières comme les SICAV, les FCP, les OPVCM, les actions et obligations diverses, mais aussi sur les trakers, et les warrants des marchés français, européens et internationaux. Attention, aucune liquidité n’est autorisée sur un compte titre et c’est pour cette raison qu’il est rattaché à un compte courant voire de dépôt. En fonction des ordres, c’est ce dernier compte qui sera crédité ou débité. Pour faire fonctionner correctement un compte titre, il est nécessaire de mesurer les prises de risques avant de réaliser un investissement sur les divers marchés, car il est possible d’être victime de son succès ou d’enregistrer d’énormes pertes.

Qu’y a-t-il comme différence entre un compte titre et un PEA ?

Le PEA ou plan d’épargne en action permet d’investir de l’argent sur du long terme. Ce produit d’épargne est réglementé, car il faut être majeur ou mineur non rattaché au foyer fiscal parental, n’ouvrir qu’un seul PEA par personne, faire un premier placement à l’ouverture. Les liquidités sont bloquées au minimum pendant 5 ans et jusqu’à 8 ans pour avoir une rente. Le compte titre est créé pour obtenir des valeurs mobilières sur le marché boursier rattaché à un compte courant ou de dépôt. Une personne majeure ou représentée légalement peut détenir plusieurs comptes titre et même en ouvrir conjointement avec une autre. Le capital investi sur le compte titre n’est pas bloqué et ne fait l’objet d’aucun plafond contrairement au PEA dont le plafond de versement est limité à 150 000 €.

Quel organisme financier pour ouvrir un compte titre ordinaire

Parmi les organismes financiers pour ouvrir et gérer un compte titre ordinaire, certains ont retenu notre attention comme Boursorama et Fortunéo qui sont deux banques en ligne et Bourse Direct, Degiro et Binck qui sont des courtiers. Ces organismes financiers ont plusieurs points communs contrairement aux banques classiques qui sont :

  • Pas de dépôt minimum à l’ouverture ou un euro symbolique
  • Pas de frais d’inactivité
  • Pas de droits de garde
  • Peu de frais ou comparables à ceux du PEA

À noter que les frais de courtage ou de transaction prélevés pour ces organismes sont bien inférieurs à ceux des banques traditionnelles. Ils s’appliquent à chaque ordre exécuté à l’achat ou à la vente, mais ils dépendent du montant de l’ordre. Certains brokers restent mieux placés que d’autres lorsque les ordres sont les plus importants ou les plus bas.

Le compte titre peut donc être un bon choix pour investir et gagner de l’argent. C’est une sorte de passeport pour investir sur les marchés financiers mondiaux, mais attention, choisissez bien votre broker avant de vous lancer dans une telle aventure et comparez surtout la concurrence. Une fois, votre choix réalisé, demandez à votre broker de vous expliquer la fiscalité de ce compte titre concernant l’imposition des dividendes et des plus-values.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *